ANNETTE MESSAGER, rétrospective au Musée d'Art Contemporain (MCA) de Sydney

Annette Messager, retrospective exhibition at the Museum of Contempory Art (MCA) in Sydney

tricotin_annette-messager_penetration_2
tricotin_annette-messager_penetration_2

Annette Messager au MCA de Sydney 2014

-  -  -

Je vous propose aujourd'hui de m'accompagner dans les couloirs du MCA de Sydney à la rétrospective Annette Messager, des années 1970 à nos jours, intitulée «motion/emotion ». (mouvement/émotion) J'ai été très émue de voir "en vrai" et au bout du monde les oeuvres de cette grande plasticienne française ! Elle est LA plus grande ! Elle a été la première femme exposée au MOMA de New York. Il y a encore aujourd'hui peu de plasticiens femmes.

Annette Messager porte si bien son nom. Elle transmet à travers ses oeuvres, des objets de tous les jours manipulés, un message fort qu'elle refuse d'expliquer et qu'elle propose aux visiteurs de ressentir, de deviner. Elle est pour moi une combattante, qui dans un monde si masculin, a su crier haut et fort depuis le secret de son atelier, ou plutôt sa base, que la femme a pleinement sa place dans l'art et dans la société. Cela dit, elle ne veut pas qu'on la campe dans un rôle de féministe. Elle n'est pas artiste pour cela ! Elle est artiste un point c'est tout.

Lorsqu'elle est sortie de l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris au tout début des années 1970, il était très dur pour une femme d’être reconnue en tant qu’artiste. "Les femmes créent des enfants pas des oeuvres d'art", réflexion entendu si souvent, même aux Beaux Arts. Et d'après elle, le machisme est toujours là même si les choses ont évolué. Quand on entend Thierry Ardisson la qualifier de "ménagère de l'art" lors d'une interview "pinceau" irrévérencieuse dont il avait le secret, on a froid dans le dos...

Quand Annette Messager démarre, elle ne veut pas faire ce que les hommes font. Elle se met à collectionner des documents sur toutes les choses qui l'intéressent. Elle n'a jamais voulu choquer les gens, ce n'était pas le but. Elle voulait peut-être juste se choquer elle-même, réfléchir, expérimenter. Les sujets qu'elle travaille sont ceux qui l'intéressent, elle, et c'est tout d'abord dans une collection d'albums mi-fiction mi-autobiographique qu'elle les a confinés. Ensuite, elle commence à exposer ses oeuvres, ses recherches. Elle utilise des techniques toutes féminines comme la couture, la broderie, le tricot et donne au fil un rôle de lien pour tenir l'ensemble. A l'époque, on la traite de pute, de sorcière, on la frappe, elle subit des violences psychologiques inouïes !

Alors même si elle ne veut pas être réduite à son rôle de femme conquérante, je ne peux pas s'empêcher, en tant que femme et en tant qu'artiste, de la remercier pour sa persévérance et l'admirer pour sa réussite retentissante. Elle est l’artiste française contemporaine la plus connue au monde.

Dans ses oeuvres, Annette Messager sait insuffler un sentiment de crainte mêlé de "c'est exactement ce que je ressens" et de sourire. Elle provoque, elle inquiète, elle dérange et du coup, elle fait réfléchir. C'est l'idée même de l'art contemporain. Dans les salles savamment éclairées du MCA, on se retrouve à naviguer entre cauchemar et rêve, entre souvenirs d'enfance et expériences ou craintes d'adulte.

Il y a deux types d'oeuvres, les installations statiques et les oeuvres mouvantes. On sent des souffles d'air dans les couloirs, donner vie aux idées d'Annette. Elle avoue que le souffle et le mouvement est indispensable à son travail. C'est la mer de son enfance à Berck-sur-mer qui résonne en elle. Elle utilise des ventilateurs, des souffleries, elle donne une vie à ses oeuvres. Elle crée très peu de pièces "individuelles" mais travaille plutôt sous la forme d'ensembles, d'agglomérats ou d'accumulations. Les oeuvres dialoguent entre elles, elles sont liées ensemble par une histoire comme dans un roman qui a un début et une fin.

Depuis toujours ou presque, elle pioche partout, elle fouine, elle collectionne, elle s'accuse de voler dans le réel.  Collections, amoncellements, dessins, broderies, jouets démantibulés, ludiques, enfance terrifiée. Elle coupe, déchire, décolle, recolle, torture les objets. Rien n'est mignon, il y a beaucoup de noirceur, de peur. D'ailleurs, elle n'aime pas les poupées, elle attaque les peluches et les démantèle. Elle leur préfère les ex-voto des petites églises anciennes, des amas de membre malades puis soignés. Elle est très attachée aux marionnettes et aux ventriloques. La photographie n'est qu'un morceau de son travail, elle dit elle-même qu'elle n'est pas photographe, mais utilise beaucoup la photo qu'elle découpe et martyrise également.

Ce qui est fantastique dans le travail d'Annette Messager c'est sa capacité à transformer les objets les plus basiques en messages aussi transcendantaux. "Je mets en valeur une certaine approche de la réalité, c'est ça être artiste, c'est une toute petite chose" confie-t-elle aussi lors de la fameuse interview de Thierry Ardisson.

Si vous avez un peu de temps, je vous propose de d'écouter, pendant que vous regarderez les photos de cet article, une très belle et surtout l'une des très rares interviews, d'Annette Messager, dans son atelier de Malakoff en 2012 sur France Inter, PAR ICI.

-  -  -

tricotin_annette-messager_peluches
tricotin_annette-messager_peluches

Peluches vidées et écartelées. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_1
tricotin_annette-messager_1

Trois personnages Adah. (2002). Tissu et cure-pipes. Proviens de la Marian Goodman Gallery. Annette Messager au MCA de Sydney 2014 .

tricotin_annette-messager_boites
tricotin_annette-messager_boites

Annette Messager au MCA de Sydney 2014.

tricotin_annette-messager_chambre
tricotin_annette-messager_chambre

Et range ta chambre. (2009) Cuir noir, corde, filet, caoutchouc noir, bois, badges faits de dessins, fil métallique, plastique. Provenance : Marian Goodman Gallery New-York et Paris. Annette Messager au MCA de Sydney 2014 .

tricotin_annette-messager_chambre_2
tricotin_annette-messager_chambre_2

Et range ta chambre. (2009) Cuir noir, corde, filet, caoutchouc noir, bois, badges faits de dessins, fil métallique, plastique. Provenance : Marian Goodman Gallery New-York et Paris. Annette Messager au MCA de Sydney 2014 .

tricotin_annette-messager_chance-2
tricotin_annette-messager_chance-2

Chance. 2011/12. Fil de fer, filet de pêche. A nnette Messager explique. "Ce sont des mots joyeux et optimistes, mais je leur mets presque des filets de deuil". Ces mots sont créés de fil de fer noué, travaillé sur le mur avec du filet, comme des toiles d'araignées. Provenance : Marian Goodman Gallery New-York et Paris. MCA Sydney 2014.

tricotin_annette-messager_chance-1
tricotin_annette-messager_chance-1

Chance. 2011/12 Provenance : Marian Goodman Gallery New-York et Paris. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_desir
tricotin_annette-messager_desir

Désir. (2009) Fil de fer, filet de pêche. Annette Messager explique. Ces mots sont créés de fil de fer noué, travaillé sur le mur avec du filet, comme des toiles d'araignées. Provenance : Marian Goodman Gallery New-York et Paris. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_gants_1
tricotin_annette-messager_gants_1

Les Gants-Grimaces 1999. Symbolisant le processus de création, les mains de laine avec des doigts de crayons, cette oeuvre fait partie de la série "Gants" créée dans les années 90. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_gants_2
tricotin_annette-messager_gants_2

Les Gants-Grimaces 1999. Gants, photographies, crayons de couleur. Annette Messager au MCA de Sydney 2014.

tricotin_annette-messager_gants_4
tricotin_annette-messager_gants_4

Dans la collection gants, le crâne. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_gants_3
tricotin_annette-messager_gants_3

Dans la collection gants, le crâne. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_gonflements
tricotin_annette-messager_gonflements

A corps perdu (2009) Toile de parachute imprimée, moteurs informatisés et tulle. Durée 6:50 minutes. De très grands sacs noirs entourés de tulle et imprimés de visages inquiétants se gonflent à intervalle régulier, chacun à son rythme comme des respirations. Marian Goodman Gallery New-York et Paris. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_horloge
tricotin_annette-messager_horloge

L'installation Sans légende, est une oeuvre récente et sombre d'Annette Messager. Avec des feuilles d'aluminium noir, utilisées pour l'éclairage de théâtre, elle a sculpté les vestiges d'un monde, une sorte d'apocalypse. Trois globes montent puis redescendent dans le souffle d'une machine, comme un soupire. On voit les ombres d'une femme, d'une homme et d'un chien famélique qui se promènent. Une grande horloge égraine le temps qui passe. Hommage au sculpteur suisse Giacomeetti, cette installation dépeint un paysage sordide dans lequel l'être humain semble être une sorte de lueur d'espoir... Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_penetration
tricotin_annette-messager_penetration

^ Pénétration (1993 - 94) Oeuvre achetée par la Galerie Nationale d'Australie à Canberra en 1996. L'installation "Pénétration" est gigantesque. Ce sont les organes internes du corps humain en tissu, cousus et pendus par un fil de laine qui les relie entre eux. On peut y reconnaître les intestins, l'utérus, les reins, le phallus qui forment ensemble une dense forêt d'organes. Il y a également trois fœtus roses à différents stades de développement. Trois ampoules électriques sont suspendues entre les organes. Une ventilation fait osciller l'ensemble et les ombres projetées comme des fantômes sur les mur et le sol ajoutent une théâtralité inquiétante à la scène. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_penetration_1
tricotin_annette-messager_penetration_1

^ Différents organe de l'installation "Pénétration". (voir ci-dessus). Annette Messager au MCA de Sydney 2014

tricotin_annette-messager_broderie-1
tricotin_annette-messager_broderie-1

Ma collection de proverbes. (1974 / 2012) Annette  Messager a beaucoup recherché des expressions machistes et elle en a trouvé beaucoup plus qu'elle n'en voulait. Elle en a brodé à peu près 200, elle les voulait comme des petits mouchoirs sur du drap blanc. Des dires sur les hommes en revanche , elle n'en a quasiment pas trouvé. Elle raconte que lors de ses premières expositions, les expressions étaient prise comme de l'humour. Ce n'est qu'assez récemment que les visiteurs réalisent la violence et l'impact de ces dires sur la condition de la femme. Aujourd'hui, elle dit que si elle remplaçait le mot femme, dans ces phrase, par le mot noir, ou juif, le scandal serait total. Pourquoi pas alors pour les femmes ? Voici ce qui était exposé : Langue de femme, couteau à deux tranchants. Il faut craindre la femme et le tonnerre. Que le balais de la mort frappe toutes les femmes sauf ma mère. La femme a les jupes longues et l'esprit court. Tout vient de Dieu sauf la femme. La femme a deuf âmes comme le chat. Les femmes sont trop périlleuses et par nature dangereuses. L'oeil de la femme est une araignée. C'est la femme qui fait pousser les cheveux blancs du diable. L'homme a des yeux pour voir, la femme a des yeux pour être vue. Qu'y a-t-il de pire qu'une femme : deux femmes. Chez la femme les dents de sagesse ne poussent qu'après la mort. Aime ta femme comme ton âme et bats-la comme ta pelisse. Une femme sans pudeur est comme un plat sans sel. Quand une fille naît, même les murs pleurent. Les femmes sont instruites par la nature, les hommes par les livres. Annette Messager au MCA de Sydney 2014

In English: Woman's laguage is a double edged knife. One must feat women and thunder. Let the broom of death strike all women except my mother. Women have long skirts and short minds. Everything comes from god exctpet women. Women have nine lives like a cat. Women are too risky and by nature dangerous. Women's eye is a spider.It's women who give the devil white hairs. Men have eyes to see, women have eyes to be seen. What is worse than one woman? Twwo women. Women's wisdom teeths grow only after death. Love your wide like your soul, and beat her like your overcoat. A woman without modesty is like dish without salt. When a guile is born, even the walls cry. Women are instructed by nature, men by books. Annette Messager at MCA in Sydney 2014.

tricotin_annette-messager_embroidery
tricotin_annette-messager_embroidery

Annette Messager au MCA de Sydney 2014